Les organisateurs de l’ISL (International Swimming League) ont dévoilé les bases du format de la 3ème saison de la ligue professionnelle de natation. Une saison qui ressemblera à l’édition précédente organisée pendant six semaines dans une bulle sanitaire en octobre dernier à Budapest en raison de la pandémie de Covid 19

La ligue professionnelle de natation ISL a dévoilé ses plans pour la saison 2021. Peu de différences par rapport à la saison 2, à la différence près que trois phases distinctives seront organisées.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Les 10 équipes de l’an dernier s’affronteront dans une phase de poule organisée à la fin du mois d’août et pendant six semaines environ, dans un système de bulle sanitaire identique à Budapest l’an dernier. Puis des play-off verront s’affronter sur environ trois semaines au mois de novembre les 8 meilleures équipes de la phase régulière. Une grande finale regroupant les 4 meilleures équipes sera disputée au mois de décembre.

Vers un système de draft?

Les villes organisatrices n’ont pas été communiquées. L’ISL assure que des discussions sont en cours avec des villes situées en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

L’an dernier la compétition s’était entièrement déroulée à Budapest dans une bulle sanitaire sur six semaines. Les Cali Condors de la star américaine Caeleb Dressel s’étaient imposé devant les vainqueurs de la première édition, l’équipe Energy Standard de Florent Manaudou. Le format précis de la compétition, avec les éventuelles nouveautés ou encore le prize-money, n’a pas été dévoilé. Un système de « draft » façon NBA doit notamment être mis en place.

Par Julien Richard

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/natation-la-saison-3-de-l-isl-toujours-sous-bulle_AV-202103250254.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.