Florent Manaudou le confie sans détour: il s’est « régalé » pendant le confinement. Dans une interview au Parisien, le champion olympique 2012 sur 50 mètres nage libre confie être resté à Marseille pendant cette période qu’il a particulièrement appréciée, notamment parce qu’il l’a passée avec sa petite amie, la Danoise Pernille Blume, championne olympique 2016 sur 50m nage libre. 

Voir cette publication sur Instagram

Min Egen 🤍

Une publication partagée par Florent Manaudou (@florentmanaudou) le 14 Févr. 2020 à 10 :49 PST

Il souligne être « en début de relation », après l’avoir révélée dans un post Instagram lors de la Saint-Valentin. Pour lui, ce confinement était une aubaine. « A deux, on peut partager, confie-t-il Moi, je me suis régalé! »

« C’est du sérieux »

« Passer deux mois avec quelqu’un 24 heures sur 24, il n’y a pas meilleur test, sourit le nageur de 29 ans. Même dans une relation établie, ce n’est pas logique de passer autant de temps l’un avec l’autre. Mais c’est assez révélateur. Moi, j’ai eu de la chance. Dans ma tête, ça officialise encore plus notre relation. A vivre dans les hôtels, à enchaîner les compétitions et les stages, je n’ai presque jamais vécu la vie à deux, classique, que tout le monde connaît. C’est beaucoup plus facile de se projeter à deux après ce confinement. Là, je crois qu’on peut dire que c’est du sérieux. Très sérieux! (Rires.) »

Manaudou attend désormais l’autorisation du Préfet pour pouvoir reprendre l’entraînement et sa préparation pour les Jeux olympiques, décalés en 2021. Il rappelle encore sa volonté de pousser sa carrière, reprise il y a un an, jusqu’aux JO de Paris en 2024.

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/natation-manaudou-se-confie-sur-sa-relation-avec-la-championne-danoise-pernille-blume-1917106.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.