Jean-Pierre Rivère enterre la hache de guerre. Sept mois après son départ de l’OGC Nice, le président azuréen est de retour aux commandes depuis que Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique a racheté le club. Des mouvements que Patrick Vieira a subis et qui ont été à l’origine de certaines tensions avec sa direction composée de Jean-Pierre Rivère et de Julien Fournier, directeur du football.

« Il a mal pris notre départ, on a mal pris certaines choses et point barre »

« Il n’y a pas de différend avec Patrick, a assuré le président de l’OGC Nice jeudi soir. Il a mal pris notre départ, on a mal pris certaines choses et point barre. On s’est expliqués, on s’est tout dit, je pense qu’on a rien oublié. Maintenant, on est dans un projet. On est à 100% derrière le coach. Il est à 100% dans le projet donc il n’y a plus de débat, c’est du passé. »

Rivère réclame du temps

Jean-Pierre Rivère a aussi profité de la présentation du club au Nikaia pour se projeter sur l’avenir. « On a un projet ambitieux qui va mettre du temps à se mettre en place. Personne ne nous attend, il faut avoir beaucoup d’humilité, je pense qu’il va falloir beaucoup travailler surtout. On espère que le Gym va grandir petit à petit, gravir les échelons mais il va falloir du temps. Le discours a été très clair, on sait que c’est une saison de transition. Les supporteurs sont très lucides là-dessus, il n’y a pas eu d’effet d’annonce qui devrait les décevoir dans l’avenir. »

https://rmcsport.bfmtv.com/football/nice-la-mise-au-point-de-rivere-sur-ses-relations-tendues-avec-vieira-1771247.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.