Simone Inzaghi défie, ce jeudi  lors d’OM-Lazio (21h en direct sur RMC), une équipe contre laquelle il a signé la plus grosse performance de sa carrière de joueur. Le 14 mars 2000, il avait inscrit le premier quadruplé de l’histoire de la Ligue des champions (5-1). Ancien attaquant de bon niveau avec un palmarès très honorable (champion d’Italie, trois coupes d’Italie…), il a pourtant passé sa carrière de joueur dans l’ombre de son grand frère, Filippo, de trois ans son aîné, qui a plus marqué et gagné beaucoup plus de titres (une Coupe du monde, deux Ligues des champions, trois champions…).

Simone a commencé avant Filippo

Depuis sa reconversion comme entraîneur, la donne s’est pourtant inversée et les lauriers tombent plus souvent sur Simone que Filippo. Le cadet a embrassé sa nouvelle carrière dès 2010 en obtenant un poste chez les U17 régionaux de la Lazio Rome, « son » club où il a passé onze ans (1999-2010) comme joueur. Le greffe prend, il remporte la coupe régionale U17 avant d’être promu chez les U17 nationaux, puis comme entraîneur de l’équipe réserve. Une ascension qui avait convaincu Claudio Lotito, président du club, de lui faire confiance pour prendre les rênes de l’équipe pro en avril 2016 après l’éviction de Stefano Pioli. Une nomination qui était intervenue deux ans après celle de Filippo sur le banc du Milan AC. Ce dernier avait fait ses gammes comme entraîneur des jeunes nationaux, puis de la réserve depuis 2012. 

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

L’aventure avait tourné court pour ‘Pippo’, démis de ses fonctions un an plus tard. Depuis, il a entraîné Venise (D3 italienne) avant de faire remonter le club en Serie B (D2), puis de prendre, l’été dernier, les rênes de Bologne, actuellement 17e de Serie A. Toujours dans l’ombre de son cadet, actuellement 4e de Serie A, après avoir raté la qualification en Ligue des champions à la différence de buts la saison dernière. 

Il peut remercier Bielsa

Depuis ses débuts, Simone a fait l’unanimité chez ses joueurs (dont Ciro Immobile qu’il a relancé en Lombardie) même si sa progression aurait pu prendre un sacré coup de frein en 2016. Non conservé après son intérim en cours de saison, Simone Inzaghi se préparait à prendre les rênes de Salernita (Serie B), dont Lotito est aussi propriétaire. Mais la volte-face de Marcelo Bielsa (idolâtré à Marseille), choisi par les dirigeants lazialistes pour lui succéder, a redistribué les cartes. Lotito a fait appel à Inzaghi qui est, aujourd’hui, considéré comme l’un des meilleurs techniciens de la Botte. 

Le gros coup de gueule de Lotito

Cela n’empêche pas les tensions comme la grosse colère de Lotito contre Simone Inzaghi, qui a fuité en début de saison. « Simone, je décide, vous ne décidez pas, aurait lâché ce dernier dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport. Je vous le dis pour que ce soit clair. Je veux être sûr de qui a raison et qui a tort, vous êtes toujours déplorant, de tout. Vous avez une équipe qui vaut dix fois plus que celles des autres. » Le début de saison compliqué (deux défaites), le revers contre l’ennemi romain et le claque reçue contre Francfort en Ligue Europa (4-1) ternissent un peu son bilan. 

Rami: « Filippo Inzaghi, une catastrophe totale »

La Lazio n’est pas en crise pour autant et Inzaghi dispose encore d’une belle cote et d’une écoute de ses joueurs qui l’apprécient. Filippo Inzaghi fait moins l’unanimité comme en atteste la dernière sortie au vitriol d’Adil Rami sur son ancien entraîneur du Milan AC, au moment d’évoquer une éventuelle reconversion sur le banc.

« J’ai eu la chance d’avoir de très bons coaches: Rudi (Garcia, ndlr), Didier Deschamps, Unai Emery, Laurent Blanc, Clarence Seedorf. Quand tu les regardes, tu peux te dire qu’il ne sera pas facile d’être à la hauteur mais grâce à des Filippo Inzaghi, je me dis que ça peut le faire parce que, lui, ça a été une catastrophe totale ! » Des mots qui sont peut-être tombés dans l’oreille de Simone Inzaghi toujours très proche de son frère. Une belle motivation supplémentaire.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/om-lazio-simone-inzaghi-reussit-mieux-que-son-frere-pippo-comme-entraineur-1551891.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.