Ont-ils été pris au piège de la décompression? Avec leurs onze points d’avance avant le début de la 26e journée de Ligue 1, soit un de plus par rapport à l’écart qui les sépare avec le Paris Saint-Germain, les joueurs de l’OM ont fini par s’incliner samedi soir contre le FC Nantes (1-3). Une première défaite après pratiquement quatre mois d’invincibilité en championnat. La faute à la situation trop confortable au classement? « Non, je ne pense pas que ce soit du relâchement », a assuré Morgan Sanson dans les couloirs du Vélodrome.

« Relever la tête »

« C’est sûr qu’on a une assise assez favorable par rapport aux autres. Mais je pense qu’on a vraiment manqué d’agressivité. Ce n’est pas l’état d’esprit. On a vu qu’on avait un peu moins de jambes ce soir », a analysé le milieu de terrain, auteur d’un joli but à la 39e minute de cette rencontre.

« Ça devait arriver à un moment. On aurait préféré que ça arrive d’une autre manière et pas ici, chez nous », a ajouté le capitaine Steve Mandanda, qui fait un lien avec l’énergie laissée la semaine passée lors de la victoire importante à Lille (1-2). « Souvent, après des grosses performances comme ça, c’est un peu plus dur derrière. (…) Il faut relever la tête, travailler et enchaîner les matchs parce que ça va être compliqué jusqu’au bout », a ajouté le gardien, battu face à Anthony Limbombe (34e), Kader Bamba (53e) et la malchance d’Alvaro Gonzalez (90e+1).

Le prochain match de l’Olympique de Marseille s’annonce corsé. Les hommes d’André Villas-Boas devront se déplacer à Nîmes, vendredi 28 février en ouverture de la 27e journée de Ligue 1.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/om-nantes-sanson-et-mandanda-nient-tout-relachement-mental-1862720.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.