A 18h, 8h heure française, les organisateurs de l’Open d’Australie ont commencé à annuler certaines des parties au programme lundi et qui n’avaient pas encore débuté. De premières gouttes sont tombées à 14h39 (4h39, heure française), obligeant l’arbitre à suspendre quelques minutes le match de Roger Federer contre Steve Johnson dans la Rod Laver Arena, le temps de fermer le toit. Ceux de la Margaret Court Arena et de la Melbourne Arena ont également été clos, sans perturber le programme.

En revanche, les parties qui avaient continué sur les courts annexes non pourvus de toits ont été finalement suspendues peu après 15h (5h, heure française), lorsque la pluie s’est soudain intensifiée. Le premier tournoi du Grand Chelem de l’année, un temps menacé par les fumées toxiques provenant des incendies monstres qui ravagent l’Australie, avait bien débuté avec une qualité d’air jugée « bonne ». Mais c’est la pluie qui a finalement contrarié le programme.

Barrère dans la douleur

Avant cette interruption, Grégoire Barrère (84e mondial), avait dominé l’Egyptien Mohamed Safwat (173e) 6-7 (8/10), 7-6 (7/1), 6-4, 7-6 (7/5), et est devenu le premier Français à rejoindre le deuxième tour de l’Open d’Australie. « C’était un match compliqué, je n’ai pas très bien joué. J’étais un peu tendu, je ne bougeais pas très bien. J’avais du mal à lire son jeu mais je me suis accroché », a analysé le Tricolore de 25 ans. « Je n’étais pas beau à voir. Je broyais du noir, j’étais trop négatif. À 4-0 pour lui dans le deuxième set je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de chouiner, qu’il fallait redevenir positif et jouer point par point. J’ai réussi à me calmer alors que lui s’est un peu tendu, ce qui m’a libéré pour revenir dans le match », s’est-il satisfait.

Après avoir sauvé deux balles de set dans la quatrième manche, il s’est finalement imposé en 3h32 et jouera pour la première fois un 2e tour à Melbourne, contre l’Argentin Guido Pella (25e).

Shapovalov perd ses nerfs

La surprise du jour est venue de Denis Shapovalov éliminé au premier tour de l’Open d’Australie par Marton Fucsovics (67e) 6-3, 6-7 (7/9), 6-1, 7-6 (7/3), en 3h17 et non sans avoir perdu ses nerfs. Le Canadien de 20 ans est apparu très nerveux pour son entrée en lice à Melbourne et a notamment eu une altercation avec l’arbitre pendant le troisième set.

« Je n’enfreins aucune règle. C’est ma raquette, je peux faire ce que je veux avec », a-t-il lancé au juge de chaise qui venait de l’avertir pour un jet de raquette. « Qu’est-ce que vous racontez? Je ne l’ai pas cassée. Si je l’avais cassée, j’aurais mérité un avertissement, à 100 %. Mais je n’ai pas cassé ma raquette. C’est une très mauvaise décision, faites votre travail », a-t-il ajouté. Battu en 2019 par Novak Djokovic au troisième tour, Denis Shapovalov était considéré cette année comme un trouble-fête potentiel suite à sa très bonne fin de saison, marquée par son premier titre ATP à Stockholm et une finale au Masters 1000 de Paris. Il avait également été impressionnant avec le Canada pour atteindre la finale de la Coupe Davis nouvelle formule en novembre à Madrid.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-d-australie-la-pluie-perturbe-la-premiere-journee-barrere-qualifie-1843919.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.