L’Open d’Australie débutera ce lundi à Melbourne dans un contexte assez tendu et presque irrespirable… dans tous les sens du terme. En raison des nombreux incendies ayant frappé le pays, un nuage de fumée a touché la ville où se déroulera la première levée du Grand Chelem et cela inquiète grandement les joueurs et joueuses engagés dans le tournoi. 

Ce vendredi, Denis Shapovalov a vivement critiqué les organisateurs en raison des risques potentiels pour sa santé. « Les informations nous disent de faire attention et de rester à l’intérieur et après, on reçoit un mail du tournoi nous disant que c’est jouable, a regretté le 13e joueur mondial en conférence de presse. On nous dit d’aller dehors et de mettre en péril notre vie et notre santé. »

Shapovalov: « Je ne veux pas risquer ma vie et ma santé »

Opposé au Hongrois Martin Fucsovics ce lundi lors du premier tour de l’Open d’Australie, Denis Shapovalov a ensuite clairement ouvert la porte à un retrait si sa santé était mise en danger par la fumée toxique. Selon lui, les organisateurs auraient dû délocaliser le tournoi dans une autre ville moins touchée par les incendies ou au moins songer à jouer les matchs en deux manches gagnantes.

« C’est un Grand Chelem, c’est une grosse opportunité mais j’ai 20 ans, s’est encore lâché Canadien. Je ne veux pas risquer ma vie, ma santé, en jouant en extérieur dans ces conditions alors que je peux potentiellement jouer les dix ou quinze prochaines années. »

Le nuage de fumée a déjà coûté cher à la Slovène Dalila Jakupovic lors des qualifications pour le tableau principal de l’Open d’Australie. Bien partie face à la Suissesse Stefanie Vogele, la joueuse de 28 ans a été violemment incommodée par la fumée et a dû abandonner en raison de l’air pollué. 

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-d-australie-shapovalov-ne-veut-pas-risquer-sa-vie-a-cause-de-la-pollution-1842973.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.