La scène prête au moins à sourire dans une actualité difficile. Surtout en Italie, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Europe. Lundi, le pays a annoncé 812 morts lors des dernières 24 heures, portant le tragique bilan à plus de 11.500 décès. Face à la gravité de la crise, le pays a prononcé, il y a trois semaines, un confinement strict afin de limiter la propagation du Covid-19. Une situation qui interdit plusieurs pratiques sportives de loisir, dont celle du cyclisme. Un amateur de bicyclette a toutefois brisé ce confinement ces dernières heures pour réaliser une sortie à vélo, à Salento sur la côte d’Ostriante.

>> Le sport face au coronavirus; la situation en direct

Le cycliste mis à l’amende

Proche d’être intercepté par la police pour un contrôle qui allait sans nul doute déboucher sur une amende pour non-respect du confinement, ce cycliste amateur a tenté de s’échapper… par la mer. Et forcément en vélo, ça marche moins bien. Débute alors une scène burlesque avec l’agent de police intimant l’ordre de revenir sur la plage à un cycliste répétant à plusieurs reprises « Je n’ai rien fait de mal ». Le fuyard peu inspiré a finalement été stoppé par la police qui lui a infligé une amende pour non-respect du confinement. Celle-ci va de 400 à 3.000 euros en Italie. Chère la petite baignade.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/pour-echapper-a-un-controle-durant-le-confinement-un-cycliste-passe-par-la-mer-1885129.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.