A l’écoute des récentes déclarations de Thomas Tuchel, on pensait la porte fermée à double tour pour ce mois de janvier. Et puis, dimanche soir, après un match de Coupe de France à Lorient, Leonardo l’a ouverte avec le sourire, en faisant bien comprendre que oui, Edinson Cavani pourrait quitter le PSG à mi-saison.

« C’est vrai qu’il a demandé à partir, on étudie la situation, c’est vrai aussi qu’il a eu une proposition de l’Atlético de Madrid, mais on ne l’a pas jugée importante (suffisante) par rapport à la valeur du joueur, a lâché le directeur sportif en zone mixte, au sujet de l’attaquant uruguayen. On est à l’écoute, je ne sais pas comment ça va finir… » Une manière de renvoyer la balle dans le camp des Colchoneros, qui devront sans doute proposer plus de 10 millions d’euros, voire d’attirer l’attention d’autres prétendants, comme Chelsea, par exemple.

Une chose est sûre: si le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain venait à quitter la capitale cet hiver, il faudrait à Tuchel se creuser un peu la tête pour trouver une solution de secours en cas d’absence de Mauro Icardi, l’avant-centre numéro 1. Certes, Cavani est resté très souvent sur le banc depuis l’été (13 apparitions, pour moins de 500 minutes de jeu), mais le Matador offrait de superbes garanties pour une « doublure ».

Les solutions internes : Mbappé, Choupo ou un jeune

Interrogé sur un éventuel remplacement numérique en cas de vente de l’Uruguayen, Leonardo a fait comprendre dimanche qu’il privilégiait la solution interne. « Je pense qu’on a un groupe complet, vraiment complet. Si on parle d’un nom, d’un attaquant en plus, c’est important. Mais il y a beaucoup d’alternatives dans ce groupe aujourd’hui. On a Draxler, que je sens bien. Il n’a pas trop joué mais il est important. On a aussi d’autres joueurs qui peuvent évoluer partout, en neuf, sur les côtés, davantage derrière, on a beaucoup d’alternatives… Après ça reste compliqué de remplacer un joueur comme Cavani. »

Si Mauro Icardi était indisponible, Kylian Mbappé serait logiquement le favori pour s’installer à la pointe de l’attaque parisienne. Beaucoup imaginent pour le champion du monde un futur dans l’axe, et lui aussi peut-être. Reste qu’à l’heure actuelle, le Français préfère être entouré sur le front de l’attaque. On peut donc imaginer Tuchel monter une attaque à deux, ou plutôt un 4-2-3-1 avec un numéro 10 en soutien. Qui serait dans l’idéal Neymar, dont la compatibilité technique avec Mbappé n’est plus à prouver, voire Draxler, comme l’a soufflé Leonardo.

En cas d’adversité moindre, le coach allemand peut aussi compter sur Eric-Maxim Choupo-Moting, qui a probablement l’envie de se montrer avant la fin de son contrat en juin prochain. L’international camerounais a rappelé qu’il pouvait dépanner en marquant lors de ses deux dernières apparitions, en Coupe de la Ligue et en Coupe de France. Mais les adversaires se nommaient Le Mans (L2) et Linas-Montlhéry (R1). Pas de quoi, donc, lever les doutes sur l’utilité du Camerounais lorsque le niveau s’élève réellement.

Enfin, Paris pourrait profiter de la situation pour donner une chance aux jeunes les plus prometteurs du club. On pense ici à Adil Aouchiche, qui n’est pas un avant-centre mais qui possède un profil technique intéressant, mais aussi (surtout) à Arnaud Kalimuendo, qui est lui un joueur de pointe, qui performe chez les U19, et qui a déjà pu s’asseoir deux fois sur le banc de l’équipe pro, en début de saison.

Les solutions externes: Giroud, Piatek, Gameiro?

Malgré les propos de Leonardo, la piste d’un renfort extérieur n’est pas à écarter non plus. Le Brésilien n’est pas du genre à se laisser prendre au dépourvu, et il pourrait tout à fait sortir un attaquant de son chapeau en cas de départ de Cavani, à l’Atlético ou ailleurs. Le problème, c’est qu’avec un Icardi solidement installé en pointe, il faudrait trouver un joueur aux qualités reconnues, qui accepterait un faible temps de jeu sans broncher. Le tout pendant le marché hivernal, où les opportunités sont rares.

Sur le papier, Olivier Giroud pourrait à peu près remplir ces critères, mais l’international tricolore semble toujours proche de l’Inter Milan, même si l’affaire tarde à se conclure. Angleterre toujours, le PSG pourrait se pencher sur Adam Lallana, qui joue assez peu à Liverpool, et qui a plusieurs fois été annoncé dans le viseur du champion de France. Problème: le joueur de 31 ans est davantage un milieu offensif qu’un attaquant axial.

C’est peut-être en Italie, terrain de chasse préféré de Leonardo, que pourrait se trouver la clé. A Milan, Krzysztof Piatek a vu son avenir s’assombrir avec l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic, et serait plutôt déterminé à partir. Sauf que le Polonais voudrait probablement un minimum de temps de jeu. Tout comme Gonzalo Higuain, rarement titulaire à la Juve. Certains supporters demandent en outre le retour d’un ancien de la maison, connaisseur de la Ligue 1 et buteur expérimenté: Kevin Gameiro, aujourd’hui à Valence.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/psg-quelles-solutions-pour-remplacer-cavani-en-cas-de-depart-de-l-uruguayen-1844645.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.