Michael Cheika a peut-être mené les Wallabies jusqu’en finale de la dernière Coupe du monde (défaite 34-17 face aux All Blacks), le temps se gâte pour l’ancien coach du Stade Français, dont le bilan à la tête de l’équipe d’Australie s’établit à 50 % de victoires avec seulement 25 succès en 50 tests dirigés, après la nouvelle correction infligée samedi, à l’Eden Park, par la Nouvelle-Zélande (40-12) dans le cadre du Four Nations. Une semaine après une autre déroute inaugurale à Sydney (13-38).

Interrogé en conférence de presse sur son avenir incertain à un an du prochain Mondial 2019 au Japon, Cheika n’a pu maîtriser ses nerfs : « Si vous êtes assez naïf pour penser que je suis inquiet à propos de mon job, vous me connaissez mal« , a-t-il lancé au journaliste qui avait cru bon de soulever la question. « Vous n’y connaissez rien. Vous n’avez jamais entraîné personne… si vous pensez que c’est un débat qui mérite d’être soulevé, alors allez prendre vos pilules pour y voir plus clair. » Ambiance ! 

http://www.sports.fr/rugby/four-nations/articles/quand-cheika-conseille-a-un-journaliste-de-prendre-ses-pilules-2250410

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.