Le prochain Tournoi des VI Nations, qui doit débuter le 6 février, aura-t-il lieu aux dates et dans les villes prévues par les organisateurs? En raison du contexte sanitaire lié à l’épidémie de coronavirus, avec également l’émergence du variant anglais, l’incertitude plane.

Invitée dimanche dernier de Stade 2, Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, s’est dite favorable à l’instauration d’une bulle sanitaire durant la compétition. Comme ce fut le cas lors des play-offs NBA à Orlando.

« C’est ce qu’il faudrait mettre en place. Mais la difficulté, c’est que la compétition dure longtemps et les joueurs ne peuvent pas respecter à 100% la bulle sanitaire, puisqu’ils vont devoir retourner dans leur club, puis revenir. Il faut absolument que tous les tests soient faits lors des entrées et des sorties dans la bulle sanitaire. Pour qu’on soit certains que les joueurs sont en état d’y entrer à nouveau », a-t-elle déclaré.

Ce n’est pas dans les plans de la FFR

Président du Racing 92, Jacky Lorenzetti a fait savoir ce samedi que son enceinte de Paris La Défense Arena, située à Nanterre, se portait candidate pour accueillir les quinze rencontres du Tournoi des VI Nations.

« Ça part du constat qu’organiser un Tournoi des VI Nations classique, avec des déplacements sur six pays, c’est beaucoup de monde qui va se promener. Il est possible que le Tournoi soit interdit dans sa forme actuelle. Ce que l’on souhaite, à l’image de ce qui s’est passé à Lisbonne (pour le Final 8 de la Ligue des champions) ou à Orlando (playoffs NBA), c’est offrir ici la possibilité au Tournoi de se dérouler sur cinq semaines en continu et dans une bulle », a-t-il indiqué au micro de Canal +.

Questionné début janvier sur la tenue du VI Nations, Bernard Laporte s’était montré rassurant sur RMC. « Si on était dans une situation totalement inconfortable, on pourrait envisager une solution comme l’avait fait le football en se rassemblant tous dans une bulle, oui. Mais pour le moment, il n’en est pas question. (…) Après, si c’était la condition sine qua non pour jouer on le ferait, c’est évident. Et l’idéal serait de le faire en France, avec la finale à Gaillac (rires) », avait confié le président de la Fédération française de rugby.

La proposition de Lorenzetti n’est en tout cas pas une surprise, mais il n’en avait encore jamais parlé officiellement. Il a fait part de son projet à la FFR mais n’a eu aucun retour. Ce n’est pas dans les plans de la FFR qui espère toujours jouer normalement le Tournoi aux dates et lieux prévus.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/racing-92-lorenzetti-pret-a-accueillir-le-tournoi-des-vi-nations-a-la-defense-arena-2030739.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.