Drôle de suite dans l’affaire de la tentative d’assassinat de Darko Kovacevic. L’ancien attaquant serbe, passé notamment par la Liga (Real Sociedad), la Serie A (Juventus, Lazio) et l’Olympiacos, a été pris pour cible il y a deux semaines par des tirs en sortant de son domicile à Athènes. La presse serbe a ensuite accusé l’Espagnol Raul Bravo, son ancien coéquipier en Grèce, d’être le commanditaire de l’opération. 

« Cela n’a ni queue, ni tête »

Interrogé par Marca, l’ancien défenseur du Real Madrid s’est défendu. « Ces choses ne m’affectent pas mais ma famille lit cette horreur et cela leur fait mal, a-t-il expliqué. Darko m’a appelé pour me demander comment j’allais et m’assurer que c’étaient des absurdités. Nous avons été colocataires et avons une très bonne relation. » 

Il accuse la presse serbe d’avoir voulu faire du sensationnalisme sur son nom. « Cela n’a ni queue, ni tête, a-t-il assuré. Un magazine serbe a fait la Une et c’est stupéfiant qu’il assure que j’ai commandité son assassinat. Ce qui ne vend pas ne les intéresse pas et faire croire que je veux l’assassiner fait vendre. » 

L’incompréhension de mise

Raul Bravo ne sait pas pourquoi son ancien coéquipier a été attaqué, mais a évoqué la possibilité d’une tentative de vol. « Il ne s’est mis dans aucun pétrin et ne comprend pas pourquoi c’est arrivé, a-t-il expliqué. Il a gagné beaucoup d’argent en jouant au football, je lui ai dit qu’il était tranquille. Connaissant Darko, je pense que c’était une tentative de vol. Je ne peux pas imaginer que quelqu’un lui veuille du mal. » Les derniers mois sont décidément mouvementés pour Bravo. En mai 2019, il avait été arrêté dans le cadre de l’opération Oikos, visant un réseau de matches truqués. L’enquête suit toujours son cours. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/raul-bravo-se-defend-d-etre-le-commanditaire-de-la-tentative-d-assassinat-de-kovacevic-1843991.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.