C’est une réunion très attendue. Mardi en fin d’après-midi, la Ligue nationale de rugby et la fédération vont entamer des discussions téléphoniques concernant le format de la saison prochaine. L’ensemble des présidents de clubs de Top 14 et Pro D2 ont été conviés. En jeu notamment: la montée de deux clubs de Fédérale 1 en Pro D2 alors que les présidents et représentants avaient voté pour un statu quo la saison prochaine.

« Au sein de la Fédération française de Rugby, nous avons opté pour des montées mais pas de descente, a rappelé Bernard Laporte dans le Moscato Show lundi. Nous avons privilégié la dynamique positive. C’est le cas de la 4e série jusqu’à la Fédérale 1. On va avoir des discussions avec Ligue nationale de rugby. On se parle. Et je dirai aux présidents de club que c’est un moment où il faut de la solidarité. Ce serait bien qu’on respecte ces montées, mais que personne ne soit lésé financièrement et que les clubs perdent des droits télé. Ce n’est pas la question. Il faut qu’on en discute ensemble. »

Laporte: « On va s’entendre, j’en suis convaincu »

On pensait que le président de la FFR (qui participera à la réunion ainsi Serge Simon) allait montrer les crocs. Ce n’est finalement pas le cas. « Ce que je veux c’est qu’on trouve un terrain d’entente, dit-il. Je suis pour l’apaisement et qu’on trouve une solution cohérente ensemble. Si la majorité ne veut pas, on ne le fera pas. On va s’entendre, j’en suis convaincu. » La Fédération et son président n’entendent visiblement pas (re)lancer la guerre. Plusieurs présidents de Pro D2, qui ont déjà échangé avec la FFR, seraient d’ailleurs favorables à cette volonté de faire monter deux formations de Fédérale 1. D’autres nettement moins, jugeant les profils de Albi et Massy, postulants potentiels, pas assez attractifs.

Tant que le comité directeur de la LNR, initialement prévu mardi et finalement décalé de quelques semaines, n’a pas entériné le choix de rester à 30 clubs professionnels en Top 14 et Pro D2, la FFR a une carte à jouer. Notamment à travers son récent plan de soutien et de relance de 35 millions destiné au rugby amateur mais qui comporte un volet pour le rugby professionnel. Le message est clair donc: tant que la LNR n’a rien entériné officiellement, si ce n’est en réunion de travail, les discussions ne sont pas terminées.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/reunion-ffr-lnr-je-suis-pour-l-apaisement-affirme-laporte-1890068.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.