A la place de Marco Cecchinato, on se préparerait à toutes les excentricités de Constant Lestienne, ce mercredi sur le 14 de Roland-Garros. Le Picard, 224e mondial, possède un arsenal de coups assez varié: service à la cuillère, amorties rétros, il aime la fantaisie. Habitué au circuit Challenger, Constant Lestienne est le compagnon de chambrée idéal pour des Français éloignés de leurs racines. Un simple jeu de cartes et Lestienne vous égaie une soirée. Adepte de tours de magie plus ébouriffants les uns que les autres, le Picard est une véritable attraction et sa reconversion est toute trouvée. On exagère? Absolument pas.

Si, pendant le confinement, il a fait « du social » en aidant sa maman qui travaille dans une entreprise d’aide à domicile pour les personnes âgées, il a surtout bossé ses coups. Pardon ses tours. « J’ai essayé d’allier le sport le matin et la magie l’après-midi, explique-t-il. On avait pas mal de vidéo conférences entre magiciens. C’est bien plus qu’une passion, je fais partie d’une équipe, on est huit, on bosse entre nous, on essaye de créer des choses, de créer des projets. Peut-être qu’après le tennis, pourquoi pas. »

Il lui reste encore un peu de temps pour vivre de jolis moments sur le circuit même si un bobo à la main a failli le priver de ces qualifs.

Une invitation retirée il y a quatre ans

« J’ai dû jouer 4-5 fois depuis le mois de mars donc j’ai été assez surpris de gagner mon premier tour face à l’Australien Harris, dit-il. Mais j’ai été souvent habitué à reprendre vite mes marques. » Le gars est doué raquette en main. « Mais si je colle 6-1 6-1 à un ancien demi-finaliste de Roland-Garros, là je m’impressionnerais », rigole-t-il. A 28 ans, il n’a encore jamais humé l’odeur d’un grand tableau d’un Grand Chelem. Il doit se contenter d’ambiances intimistes. Ce, en quoi, le huis-clos ne le change guère de son quotidien. L’heure est peut-être venue de signer un tour de passe-passe qui effacerait l’ardoise de 2016.

Cette année-là, la FFT lui avait accordé une wild-card. Laquelle lui avait été retirée à la dernière minute car la Tennis Unit Integrity (police anti-corruption, ndlr) avait découvert que Constant Lestienne avait vidé son compte de paris sportifs en misant la somme faramineuse de… 2,90 euros sur un succès de Stan Wawrinka sur Novak Djokovic lors de la finale 2015 de Roland. Dans ce tour de prestidigitation de mauvais goût, 30.000 euros s’étaient envolés. Et les pigeons voyageurs ne les ont jamais ramenés…

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-constant-lestienne-le-magicien-du-circuit-1980503.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.