La 13e victoire de Rafael Nadal à Roland-Garros à peine digérée, les organisateurs du Grand Chelem parisien ont dévoilé les détails de la prochaine édition en 2021. Et ceux-ci ont fait grincer des dents. De la première semaine jusqu’aux quarts de finale, une session nocturne sera programmée chaque soir à partir de 21h.

Une billetterie spécifique sera mise en place et la rencontre sera diffusée en exclusivité sur Amazon Prime. Ce n’est pas une nouveauté puisque la plateforme avait raflé ce lots en 2019 pour les années 2021, 2022 et 2023, France Télévisions ayant emporté le reste des lots, pour une augmentation globale de 25% des droits TV.

Une aubaine pour financier les travaux du stade

Mais le rappel a provoqué un début de polémique alors que le sport gratuit à la télévision se fait de plus en plus rare. Guy Forget, directeur du tournoi, a défendu ce choix. 

« Quand on voit les problèmes auxquels nous avons dû faire face, les travaux que nous avons engrangés, qui vont approcher les 400 millions d’euros, financés exclusivement par la Fédération, heureusement que nous avons des diffuseurs prêts à entrer dans l’aventure avec nous, des partenaires qui nous aident à payer le ‘prize money’ des joueurs et la modernisation de notre stade », a déclaré l’ancien numéro 4 mondial sur Europe 1.

Il souligne aussi que le grand public aura toujours accès aux plus belles affiches en clair. « Tous les grands matches, finale, demi-finales, quarts de finale, seront sur le service public, et c’est bien ça l’essentiel, a-t-il déclaré. Car la mission de la Fédération est de permettre au plus grand nombre de suivre notre tournoi, ce qui sera le cas en 2021, en 2022, et dans les années à suivre. »

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-forget-assume-la-fin-du-tout-gratuit-et-la-diffusion-des-matchs-sur-amazon-prime-1989891.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.