Le deuxième tour des Français a été marqué par l’élimination de Jo-Wilfried Tsonga (82e mondial) par le Japonais Kei Nishikori (7e) en quatre sets (4-6, 6-4, 6-4, 6-4) en un peu plus de trois heures, ce mercredi. Le Français de 34 ans n’a pas démérité: il a d’abord inversé la situation dans la première manche, après avoir accusé un break de retard, puis a compté un break d’avance dans les troisième et quatrième sets. Mais Kei Nishikori s’en est sorti à chaque fois. Il affrontera le Serbe Laslo Djere pour une place en huitièmes de finale.

Gasquet à court de forme

Richard Gasquet (39e), de retour sur le circuit depuis début mai après six mois d’absence, a été sorti par l’Argentin Juan Ignacio Londero (78e) en quatre sets (6-2, 3-6, 6-3, 6-4). Âgé de 32 ans, privé de compétition entre fin octobre et début mai en raison d’une blessure, le Bleu n’avait engrangé qu’une victoire avant le début du tournoi.

Mahut poursuit sur sa lancée

Déjà auteur d’un petit exploit au premier tour en remontant deux sets de retard sur Marco Cechinnato, Nicolas Mahut a récidivé grâce à sa victoire surprise (6-3, 6-3, 6-3) face à l’Allemand Philip Kohlschreiber, classé 54e. L’Angevin de 37 ans, 253e mondial, affrontera au prochain tour le vainqueur du match entre les compatriotes argentins Diego Schwartzman et Leonardo Mayer.

Une première pour Moutet

Il disputera son tout premier troisième tour en Grand Chelem. Le jeune Corentin Moutet, 20 ans et 110e mondial, a désorienté l’Argentin Guido Pella (23e) en quatre sets (6-3, 6-1, 2-6, 7-5). Créatif et offensif, le gaucher tricolore, qui a fêté ses vingt ans il y a un mois, a intelligemment manoeuvré son adversaire argentin. L’élève d’Emmanuel Planque, ex-entraîneur de Lucas Pouille, a ainsi obtenu sa première victoire face à un joueur du top 25. Jusque-là, le joueur le mieux classé qu’il avait battu était l’Américain Reilly Opelka, alors 58e, à Lyon la semaine dernière. Il affrontera Juan Ignacio Londero, le tombeur de Richard Gasquet. 

Paire vient à bout d’Herbert en plus de quatre heures

Avant la nuit, Benoît Paire a stoppé son compatriote Pierre-Hugues Herbert en cinq manches d’un marathon de plus de quatre heure (6-2, 6-2, 5-7, 6-7, 11-9). PHH aura cru jusqu’au bout inverser la tendance, comme il l’avait fait au tour précédent pour s’imposer contre Daniil Medvedev. Mais Paire s’en sort, malgré une énorme frayeur.

Mladenovic balayée

La Croate Petra Martic (31e) n’a fait qu’une bouchée de Kristina Mladenovic (53e). Breakée à cinq reprises et multipliant les fautes directes, la Française s’est inclinée en à peine plus d’une heure (6-1, 6-2). 

Fin de la belle aventure pour Parry 

Cette fois, la marche était trop haute. La jeune invitée française Diane Parry, 16 ans et 457e mondiale, a chuté face à la Belge Elise Mertens (20e) en deux sets (6-1, 6-3) bouclés en 1h26. Il ne reste donc plus que Caroline Garcia pour représenter les couleurs tricolores dans le tableau féminin.

Et du côté des favoris …

Roger Federer et Rafael Nadal ont tous les deux réglé l’affaire en trois sets, respectivement face à Oscar Otte et Yannick Maden. Marin Cilic, tête de série numéro 11, a été sorti en cinq sets par Grigor Dimitrov (7-6, 4-6, 6-4, 6-7, 3-6). Le Bulgare retrouvera Stan Wawrinka au prochain tour. C’est passé aussi pour Stefanos Tsitsipas en quatre sets.

Dans le tableau féminin, la tête de série numéro 4 Kiki Bertens sort sur abandon. En revanche, Karolina Pliskova (n°2) , Sloane Stevens (n°7) et Garbine Muguruza, gagnante du tournoi en 2016, rallient le 3e tour chacune en deux sets.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/roland-garros-journee-difficile-pour-les-francais-sereine-pour-les-favoris-le-bilan-de-la-4e-journee-1701860.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.