Depuis 2018, quatre joueurs sont morts sur des terrains de rugby en France, à chaque fois après de violents plaquages. Dimanche, un rugbyman du club amateur de Roquefort (Landes) a été grièvement blessé après un plaquage.

Le troisième-ligne Jean-Paul Taipunu, 32 ans, disputait une rencontre entre les réserves du RC Pays-de-Roquefort (Landes) et Sainte-Livrade (Lot-et-Garonne), comptant pour le Championnat Honneur de Nouvelle-Aquitaine. Son pronostic vital n’est pas engagé assure ce mardi la FFR. Le joueur s’est brisé deux vertèbres, qui ont touché sa moelle épinière, alors qu’il tentait de réaliser un plaquage.

« Dimanche 12 janvier 2020, Jean-Paul Taipunu s’est grièvement blessé lors d’une rencontre entre les réserves du RC Pays-de-Roquefort (Landes) et Sainte-Livrade comptant pour le championnat d’Honneur de Nouvelle-Aquitaine. La Fédération Française de Rugby s’est immédiatement rapprochée et reste en lien étroit avec les deux clubs pour les accompagner dans cette épreuve », a publié la FFR.

Taipunu « ne pouvait bouger ni ses jambes, ni un bras »

La tête du joueur a violemment percuté la hanche de son adversaire. Evacué par hélicoptère au CHU de Bordeaux, le rugbyman a subi une première opération de la moelle épinière dans la nuit de dimanche à lundi. Il était toujours sous assistance respiratoire et placé sous sédatifs mardi matin.

Selon Sud-Ouest, qui cite le président du RCP Roquefort Serge Berdet, « les médecins se sont employés à dégager la moelle épinière pincée ». Lors de son transport, Taipunu « ne pouvait bouger ni ses jambes, ni un bras », alors qu’une nouvelle opération est envisagée. France Bleu rapporte que le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, a également apporté son soutien au club de Roquefort.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/rugby-un-joueur-amateur-entre-la-vie-et-la-mort-apres-un-plaquage-1840489.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.