Des remords pour Roland Romeyer. A l’heure de tourner la page avec Ghislain Printant et d’en ouvrir une autre avec Claude Puel, le président du directoire de l’AS Saint-Etienne n’a pas fait dans les sentiments. « Dans la vie il y a les entraîneurs numéros 1 et les numéros 2. On avait surclassé Ghislain », avait soufflé le patron des Verts pour expliquer le limogeage de l’ancien adjoint de Jean-Louis Gasset. Des mots durs. Trop pour son auteur qui les a regrettés samedi, à la veille du derby contre Lyon à Geoffroy-Guichard.

« Ce n’est pas ma personnalité »

« Je regrette sincèrement les propos tenus à l’égard de Ghislain Printant, a indiqué le  patron des Verts à L’Equipe. Car c’est quelqu’un que j’aime bien et qui aime profondément les Verts. Et les gens que j’aime bien, je les pourris plutôt. Je suis comme ça. Et une fois que je vois que je leur ai fait de la peine, que je les ai blessés, je suis malheureux. Certains en ont pris pour leur grade lors de cette conférence de presse. Ce n’est pas ma personnalité, ce ne sont pas mes valeurs, ni celles de l’AS Saint-Etienne. Il a contribué à la qualification européenne, une performance qui restera gravée dans l’histoire du club. Il ne méritait pas que je tienne les propos que j’ai tenus à son encontre. »

https://rmcsport.bfmtv.com/football/saint-etienne-les-excuses-de-romeyer-a-printant-1781763.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.