Le Français Alexis Pinturault a réussi sa rentrée des classes. Contrairement à Tessa Worley la veille, le skieur de Courchevel est au contact des leaders à l’issue de la première manche du géant de Sölden (Autriche), première étape de la Coupe du monde de ski alpin de la saison.

Solide sur les skis, Pinturault a commis une petite faute d’intérieur qu’il a corrigée en partie sur le bas de la piste, coupant la ligne en 1’08″28, avec sept centièmes de retard seulement sur celui qui occupait alors le fauteuil de leader, une place finalement tombée entre les mains du Suisse Gino Caviezel (1’08″13), excellente surprise de ce premier run.

Les 14 premiers en moins d’une seconde

Alexis Pinturault, deux fois deuxième du gros globe d’affilée, et quatrième de la première manche du géant de Sölden, qu’il a remporté en 2016 et 2019, devrait lutter une nouvelle fois cette saison avec les deux Norvégiens Kilde, tenant du titre, et Kristoffersen (3e l’hiver dernier).

Ce dernier (1’08″23) a pris la 3e place de la première manche, juste derrière le Slovène Zan Kranjec, qu’on pensait bien installé. Victor Muffat-Jeandet a pris la 12e place. Mathieu Faivre (14e) n’est pas très loin du skieur de Val d’Isère. Neuf centièmes séparent nos deux skieurs français. 

Le niveau de ski est tel que les quatorze premiers de cette manche d’ouverture se tiennent en moins d’une seconde. La plupart des skieurs engagés ont très bien skié, commettant peu d’erreurs.

https://rmcsport.bfmtv.com/sports-d-hiver/solden-geant-la-premiere-manche-pour-caviezel-pinturault-dans-le-coup-1993162.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.