Alors que le tennis vient tout juste de recommencer, c’est sans doute la première polémique de la saison. Kirsten Flipkens a été contrainte à l’abandon, blessée à la cheville, ce vendredi par un panneau publicitaire. Après avoir reculé sur le fond de court, la joueuse surnommée « Flipper » a heurté un panneau publicitaire la faisant tomber brutalement, avant de se tordre la cheville.

La Belge était pourtant aux portes de l’exploit: après avoir remporté le premier set 7-5 face à la 4e mondiale, elle menait 5-4 dans le deuxième set lors de l’incident. Les larmes aux yeux et avec un pansement à la cheville gauche, la 86e mondiale a rapidement quitté le terrain d’Abou Dhabi après avoir reçu des premiers soins sur le court.

Kenin: « Je l’ai vue à terre, en train de pleurer »

Quelques minutes après l’abandon, Sofia Kenin, lauréate de l’Open d’Australie 2020, s’est exprimée au sujet de la blessure de la Belge qu’elle a rencontré à trois reprises sur le circuit: « j’ai frappé un lob et j’ai vu qu’elle est tombée, mais elle s’est relevée et j’ai joué le point », confie Sofia Kenin avant de rajouter « ensuite, je l’ai vue à terre, en train de pleurer, et je me suis dit que quelque chose de sérieux s’était produit. Je pensais toutefois que la kiné arriverait, lui poserait un strap et qu’elle pourrait continuer, mais visiblement, c’était pire ».

Flipkens, 34 ans disputait son deuxième match de l’année et s’était qualifiée mercredi, en battant l’Allemande Laura Siegemund, 51e mondiale, 5-7, 7-5, 6-4.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/tennis-kirsten-flipkens-contrainte-a-l-abandon-apres-s-etre-tordue-la-cheville-sur-un-panneau-publicitaire-2027598.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.