C’est une histoire assez surréaliste, dévoilée par Ben Rothenberg, journaliste au New York Times. Elle concerne le tennisman américain Sam Querrey, 49e mondial. Censé participer au tournoi de Saint-Pétersbourg (ATP 250), il a été testé positif au coronavirus et a été donc été contraint de déclarer forfait alors qu’il devait affronter le Canadien Denis Shapovalov au premier tour. Avec sa femme et leur fils de huit mois, également positifs au Covid-19, ils ont eu pour consigne de rester à l’isolement pendant 14 jours dans leur hôtel très chic de Saint-Pétersbourg. L’affaire aurait pu s’arrêter là.

Une « violation grave » du règlement selon l’ATP

Sauf que Querrey et sa famille ont reçu un appel des autorités sanitaires russes leur indiquant qu’ils allaient recevoir la visite d’un médecin et qu’en cas de symptômes, ils pourraient être hospitalisés. Une nouvelle pas vraiment bien accueillie par les époux Querrey, qui ressentaient des symptômes légers et qui ont craint d’être séparés de leur bébé. Le joueur de 33 ans a alors opté pour une solution radicale en décidant de quitter la Russie avec sa famille pour se réfugier dans un « pays européen proche », où il n’est pas nécessaire de présenter un test négatif pour y entrer.

Cette petite expédition, réalisée via un jet privé, pourrait valoir une grosse sanction à Querrey, obligé de rester très discret dans son nouveau pays pour ne pas alerter davantage les autorités sanitaires. Dans un communiqué, l’ATP a dénoncé une « violation grave » de son protocole et pourrait lui infliger une sanction sous forme d’amende ou de suspension. Nous prenons cette affaire extrêmement au sérieux et une enquête est en cours », a annoncé l’instance. Pour l’heure, Querrey reste inscrit à d’autres tournois, dont le Masters 1000 de Paris-Bercy, qui se tiendra du 31 octobre au 8 novembre. En attendant, personne ne sait où il se trouve.

>> Le sport face au coronavirus, toutes les infos

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/tennis-l-histoire-surrealiste-de-querrey-positif-au-coronavirus-qui-a-fui-la-russie-avec-sa-famille-1991453.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.