Il venait d’être éliminé d’un tournoi ATP 250 à Adélaïde. La Fédération internationale de tennis a annoncé mardi la suspension provisoire du Chilien Nicolas Jarry pour un contrôle antidopage qui s’est avéré positif. Pour l’heure, il n’a pas choisi d’interjeter appel, selon le communiqué de presse.

Le tennisman de 24 ans a été sanctionné pour un échantillon d’urine fourni le 19 novembre dernier, dans le cadre de sa participation à la phase de poules de la Coupe Davis organisée à Madrid. Avec l’équipe du Chili, il avait disputé un match, perdu contre l’Allemand Philipp Kohlschreiber (6-4, 6-3).

78e à l’ATP

Deux substances interdites ont été retrouvées dans son organisme: le ligandrol et le stanozolol. Elles sont inscrites sur la liste des agents anabolisants proscrits par l’Agence mondiale antidopage. Si le stanozolol est un stéroïde connu depuis plusieurs années, le ligandrol est une substance en vogue depuis peu.

Nicolas Jarry figure à la 78e place du classement ATP. Professionnel depuis 2014, il compte trois titres à son palmarès: un en simple (l’Open de Suède en juillet 2019) et deux en double (l’Open de Quito en février 2018 et l’Open de Rio de Janeiro en février 2019). Dans les tournois du Grand Chelem, il n’a jamais dépassé le deuxième tour.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/tennis-un-joueur-du-top-100-suspendu-pour-dopage-1840673.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.