Il y a quarante ans jour pour jour, le 1er août 1980, Thierry Rey écrivait la plus belle page de sa carrière sportive en remportant le titre olympique à Moscou. Mais désormais, c’est dans une autre bataille que l’ancien judoka pourrait se lancer: celle de la présidence du CNOSF, le Comité national olympique et sportif français.

Alors que l’actuel président Denis Masseglia ne briguera pas de quatrième mandat en 2021 compte tenu de son âge (72 ans), Rey, 61 ans, se verrait bien lui succéder.

« Je considère que le sport n’est peut-être pas suffisamment reconnu »

« Je suis un militant acharné du sport et de ses valeurs, a-t-il expliqué ce samedi dans ‘Tokyo comme si vous y étiez’, sur RMC. Il y aura beaucoup de choses qui vont se passer d’ici Tokyo, notamment des élections. Alors je réfléchis, je regarde. Ce sont des choses qui peuvent m’intéresser, après il y a beaucoup de conditions qui doivent être remplies pour concrétiser ces choses: il faut travailler, avoir une équipe, un programme… Mais voilà, comme je le disais je suis un amoureux du sport, et il y a des gros challenges à jouer pour le sport français. Je pense aux Jeux, mais aussi à la place du sport dans le pays. (…) Je considère que le sport n’est peut-être pas suffisamment reconnu, et j’ai envie de porter ses valeurs, de porter son message. »

Conseiller spécial de Paris 2024, Thierry Rey n’a semble-t-il pas peur d’endosser un costume avec davantage de responsabilités. « Il y a 16 millions de licenciés en France, 75.000 associations, rappelle-t-il. Le vivier du sport en France est réel, il est dans la vie quotidienne des Français. Mais c’est à nous de l’affirmer. Je me sens capable d’être la voix du sport en France, celle des fédérations françaises. »

Mais avant d’éventuellement passer à l’action, l’ancien conseiller sport et jeunesse de François Hollande se veut mesuré. « C’est un chemin à creuser, une piste à étudier, précise-t-il. Ça m’intéresse mais je ne le ferai pas seul, je ne fais pas ça pour mon ego. »

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/thierry-rey-interesse-par-la-presidence-du-cnosf-1956463.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.