Profitant de la suspension de la Champions Cup et du Challenge européen, le Top 14 rattrape son retard et fait jouer plusieurs rencontres du début de saison reportées en raison du coronavirus.

Comptant pour la quatrième journée de championnat, le duel entre l’UBB et Clermont a donné lieu à un bel affrontement et s’est conclu sur un nul (16-16) et de vives tensions entre les staffs. Christophe Urios s’est même payé un coach clermontois à quelques minutes du coup de sifflet final.

« Fais pas le malin, ferme ta gueule, je te dis, a lâché l’entraîneur bordelais en direction du banc des Jaunards. Ferme ta gueule! Ouais, ouais, ouais… »

Le staff de Clermont visé deux fois en un mois

Captés en direct par le diffuseur Canal +, les propos du manager de l’UBB ont rapidement été éclipsés par le retour au direct et au match.

Selon les éléments rapportés par le site Rugbyrama, Christophe Urios aurait eu Didier Bès, adjoint de Franck Azéma en charge des avants de Clermont, dans le viseur.

Reste désormais à savoir si le bouillant technicien girondin va voir la commission de discipline de la LNR se saisir de ce dossier. Fin décembre, le Toulonnais Patrice Collazo avait écopé d’un blâme pour indiscipline et nervosité après avoir lancé un « ferme ta gueule » à Franck Azéma.

Dos-à-dos ce samedi, l’ASM et l’UBB restent provisoirement quatrième et cinquième du Top 14 avec le même nombre de points. Mais les Jaunards auront encore un match en retard à disputer contre Lyon.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-ferme-ta-gueule-le-coup-de-sang-d-urios-contre-le-staff-clermontois-2029339.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.