Le Sud-Africain Barend Britz, ancien joueur emblématique de Perpignan (Top 14 de rugby), a été tué dans le bar qu’il tenait dans la cité catalane dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le suspect de cette agression mortelle, un homme âgé d’une trentaine d’années, a été interpellé dans la nuit. Pour une raison encore inconnue, il est entré jeudi vers 22H00 dans l’établissement pour casser chaises et mobilier, avant de frapper Barend Britz, a-t-on appris de source policière.

Selon les pompiers, l’ancien deuxième ligne âgé de 63 ans a été transporté dans un état désespéré à l’hôpital où il est décédé. Selon la source policière, le suspect est connu pour des problèmes d’alcool mais était a jeun quand il a été interpellé.

Joueur emblématique de l’USAP jusqu’en 1996

Barend Britz, né le 14 décembre 1954 à Warmbad (Afrique du Sud), avait commencé à jouer en Afrique du Sud avant d’arriver à l’USAP en 1984 pour une première aventure d’une saison avant de retourner dans son pays. Paul Goze, alors dirigeant du club et aujourd’hui président de la Ligue nationale de rugby (LNR), l’avait rappelé à la rescousse en 1989 alors que Perpignan était en difficulté sportive.

Britz avait porté le maillot de l’USAP jusqu’en 1996, devenant un élément indispensable et légendaire du club, avec comme point d’orgue la victoire en Challenge du-Manoir en 1994. « C’est vraiment malheureux que son histoire se termine ainsi. J’ai été proche de lui quand il était joueur et même après », a déclaré Paul Goze.

« Je l’avais fait revenir. Pour l’anecdote, il avait signé mais ne devait arriver qu’en octobre. Or, à cette époque, le championnat se disputait à 80 clubs, et l’USAP était en danger pour la qualification avant un match à Saint-Gaudens. J’ai appelé Barend en septembre: « Mon ami, il faut que tu viennes pour ce match ». Sa présence nous avait beaucoup aidés pour gagner ce match », s’est souvenu Paul Goze.

« Un garçon prêt à se sacrifier pour les autres »

« C’est une des figures du rugby catalan. C’est sûrement le joueur de l’USAP qui a fini le plus tard sa carrière puisqu’il a joué jusqu’à 41 ans et demi », a ajouté Paul Goze. « Barend nous apportait toute la sécurité, la sérénité, il était la pierre angulaire du paquet d’avants », a témoigné Paul Foussat, entraîneur de Perpignan entre 1992 et 1997.

C’était « un garçon qui ne se plaignait jamais, prêt à se sacrifier pour les autres, et puis sa masse physique imposait beaucoup de respect à l’adversaire. Grâce à lui, il y a des jeunes qui ont énormément progressé, même en troisième ligne quand tu vois les Lièvremont, Majoral… », a ajouté Paul Foussat.

Sa carrière terminée, le joueur, marié, père de deux enfants dont un fils Barend junior qui joue au rugby à Thuir (Fédérale 3) près de Perpignan, avait acheté un bar dans le centre-ville de la cité catalane, le Bar and Britz, situé place de la République.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-l-ancien-joueur-sud-africain-de-l-usap-barend-britz-tue-a-perpignan-1583599.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.