Le Top 14 pourra-t-il reprendre normalement en septembre? Et avec combien de spectateurs? Pour le moment, les questions demeurent sans réponse définitive. Mais un peu partout, on fait comme si la nouvelle saison allait bel et bien se lancer dans un peu plus de trois mois. Plusieurs clubs ont déjà débuté avec leurs effectifs la première phase de reprise, avec notamment des tests cardiaques mais aussi Covid-19. Quelques cas de joueurs anciennement contaminés ont d’ailleurs été signalés. Tout est mis en place pour respecter les préconisations de la commission médicale avec un travail par petits groupes de trois ou quatre joueurs début juin un peu partout. Avant de monter progressivement en intensité au fil de l’été.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Dans les stades aussi, on se prépare à recevoir du public à la rentrée, et ce même si les déclarations de la Ministre Roxana Maracineanu ont jeté le flou sur les mois à venir, et accessoirement agacé certains dirigeants du rugby français. Le sujet devrait d’ailleurs animer la traditionnelle réunion des présidents demain. Mais un calendrier est prêt. En juin, l’ensemble des clubs va ainsi établir un cahier des charges sanitaires adapté à chaque situation. « C’est un peu comme quand on ouvre un stade avec une commission de sécurité, explique un président. Cette fois, une commission de sanitaire validera avec les Préfets le dispositif avec une jauge aménagée, et non une jauge partielle on espère. »

L’idée serait ainsi que l’Etat valide les principes mi-juin avant que chaque stade ne fasse le nécessaire pour réorganiser ses infrastructures pendant l’été avant d’ouvrir en septembre. Tous espèrent qu’ils pourront recevoir au moins 10.000 ou 15.000 personnes à chaque match sinon le rugby français ne s’en sortira pas. « La commission stade la Ligue Nationale de Rugby est en train de travailler sur ce dossier en fonction des règles sanitaires définies par le gouvernement et par la commission médicale, précise le vice-président Alain Tingaud. Ce protocole d’accueil concerne les hospitalités ou la billetterie sèche, et l’accueil du public à l’entrée des stades. » Lancée voilà une dizaine jours, cette étude débouchera sur un protocole global adapté à chaque stade, et donc une jauge définie en fonction de ces éléments.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-un-cahier-des-charges-sanitaires-adapte-a-chaque-stade-1921009.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.