Romain Bardet, après son échec dans la lutte pour le classement général sur ce Tour de France, s’est fixé un nouvel objectif: ramener le maillot à pois à Paris. « L’objectif, c’est clairement le maillot à pois maintenant. S’il y a une victoire d’étape, elle viendra. Mais je vais jouer le coup à fond », lançait le leader de la formation AG2R. Le Français a réalisé la première partie du chemin, ce jeudi lors de la première étape dans les Alpes, en récupérant la tunique. Mais le plus dur reste à venir.

Il reste encore 116 points à récupérer pour le classement de la montagne, si un coureur franchissait en tête toutes les difficultés en première position. Le Tour de France 2019 propose un barème spécifique, en doublant les points au sommet les cols situés à plus de 2.000 mètres en altitude. Au matin de la 19e étape, Romain Bardet a 86 points, soit 12 de plus que Tim Wellens et 26 d’avance sur Damiano Caruso. Mais un coureur comme Pinot n’est qu’à 36 points de son compatriote.

L’Iseran, l’instant clé pour Bardet

Si l’étape de jeudi, longue de 208 kilomètres entre Embrun et Valloire, favorisait les attaques des grimpeurs loin au classement général, les deux journées à venir s’annoncent comme des étapes plus courtes et dynamiques, où les favoris peuvent espérer se jouer la victoire d’étape. Et par conséquent, confisquer les points pour le maillot à pois.

Deux cols apparaissent donc comme les moments clés dans la quête du maillot à pois: le Col de l’Iseran, toit du Tour de France ce vendredi, et le montée de Val-Thorens ce samedi, juge de paix pour les favoris à la victoire finale. En clair, Romain Bardet doit conforter son avance dès ce vendredi au sommet de l’Iseran au risque d’être dépossédé de sa tunique à Val-Thorens.

« C’est un rôle qui est un peu nouveau pour moi, j’essaie de me redécouvrir. Le Tour de France est passé vite, j’ai été vraiment absent, inexistant pendant 17 ou 18 étapes, il était temps de se réveiller. Il reste encore deux dernières étapes qui me plaisent aussi », expliquait ce jeudi Romain Bardet après l’étape. Sa mission n’est pas terminée.

Les points encore à distribuer sur ces 3 dernières étapes

Vendredi 26 juillet: Saint-Jean-de-Maurienne – Tignes, 126,5km

Côte de Saint-André: 2,1

Montée d’Aussoi: 5,3,2,1

Col de l’Iseran: 40,30,24,20,16,12,8,4

Tignes: 10,8,6,4,2,1

Samedi 27 juillet: Albertville – Val Thorens, 130km

Cormet de Roseland:10,8,6,4,2,1

Cpote de Longnefoy: 5,3,2,1

Val Thorens: 40,30,24,20,16,12,8,4

Dimanche 28 juillet: Rambouillet – Paris Champs-Elysées; 128km

Côte de Saint-Rémy-les-Chevreuse: 1

Côte de l’Homme Mort: 1

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france-bardet-doit-encore-batailler-pour-le-maillot-a-pois-1737561.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.