Il y a des deuxièmes places qui peuvent s’apparenter à des petites victoires. Ce mercredi 16 septembre, lors de la 17e étape du Tour de France, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) n’a pas été en mesure de reprendre le Colombien Miguel Angel Lopez sur les terribles pentes du col de la Loze. Mais il a remporté son bras de fer avec son compatriote et deuxième du général, Tadej Pogacar (UAE Emirates).

« C’était vraiment un final incroyable. Les rampes finales étaient brutales. Je suis vraiment très satisfait, je n’ai pas gagné, mais c’est une très belle journée pour moi » a réagi le Maillot jaune au terme de l’étape, ajoutant qu’il était « prêt pour faire quelque chose » dans la montée finale.

Nouvelle occasion de montrer les muscles demain

S’il n’a pas pu suivre le rythme de Lopez, il a néanmoins terminé 15” devant Pogacar. Désormais, il a 57″ d’avance sur son dauphin. « J’ai gagné des secondes sur Tadej (Pogacar) mais ce n’est pas assez pour moi encore. J’en veux toujours plus, même si je suis très satisfait », a-t-il confié. Jeudi, lors de la 18e étape, il aura une nouvelle fois l’occasion de montrer les muscles entre Méribel et La Roche-sur-Forron, où cinq cols, dont deux de première catégorie et un hors catégorie, sont au programme.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france-ce-n-est-pas-encore-assez-roglic-veut-creuser-l-ecart-1977318.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.