Nairo Quintana se défend publiquement. Entendu par l’OCLAESP (Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique), dans le cadre de l’enquête menée par le parquet de Marseille sur des soupçons de dopage au sein de son équipe Arkea-Samsic sur le Tour de France, le Colombien (30 ans) assure qu’il ne s’est jamais dopé dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux ce mardi soir.

Lors de la perquisition mercredi dernier près de Méribel, « les autorités sont entrées dans mon logement et ont saisi des compléments en vitamines parfaitement légaux, même s’ils ne sont peut-être pas familiers pour les autorités françaises », explique Nairo Quintana, leader de la formation tricolore. « Pour qu’il n’y ait aucun doute, je souhaite confirmer qu’ils n’ont jamais trouvé des substances dopantes », ajoute-t-il.

« J’ai été un coureur propre durant toute ma vie sportive et j’ai un passeport biologique impeccable »

« J’ai répondu à chaque question avec clarté et la conscience tranquille, indique le Colombien à propos de son audition par les gendarmes. A ce sujet, il est nécessaire de souligner que je n’ai pas été l’objet d’une quelconque accusation de la part des autorités. Pour ma part, je suis et je serai prêt à éclaircir n’importe quel doute du procureur, comme je l’ai fait lundi et aujourd’hui (mardi). »

« Moi, Nairo Quintana, j’ai été un coureur propre durant toute ma vie sportive et j’ai un passeport biologique impeccable, écrit le Colombien. Jamais dans ma toute carrière, junior, moins de 23 ans et professionnel, je n’ai utilisé de substances illégales qui auraient amélioré mon rendement sportif et auraient trahi les principes du sport. »

« Je n’ai jamais utilisé de substances dopantes et aucune substance illégale n’a été retrouvée »

« En ce moment, se déroule une enquête préliminaire et j’ai répondu à toutes les questions et tous les doutes, répète Nairo Quintana. Et je suis disposé à continuer de le faire, de façon volontaire, pour clarifier cette situation en partant de cette base: je n’ai jamais utilisé de substances dopantes et aucune substance illégale n’a été retrouvée dans l’enquête. »

Dans ce message, Nairo Quintana contredit aussi son manager, Emmanuel Hubert, qui a affirmé lundi que les deux personnes en garde à vue dans l’entourage du coureur colombien, un médecin et un kiné, n’étaient pas salariées de l’équipe Arkea-Samsic.

« Je veux aussi éclaircir un malentendu: durant le récent Tour de France ou durant une quelconque course préalable, je n’ai jamais eu d’assistants ou du personnel étrangers à l’équipe, assure-t-il. Je n’ai pas, et je n’ai jamais eu, quelque chose à cacher. » « Sans peur, je resterai fort, je défendrai la vérité et je poursuivrai mon chemin, même si la foule, par moments, prend une autre direction », promet Nairo Quintana.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france-nairo-quintana-se-defend-et-assure-qu-il-ne-s-est-jamais-dope-1980496.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.