Mathieu van der Poel a pris la tête du Tour de Suisse ce mardi, en remportant la 3e étape. Il devance d’une seconde Julian Alaphilippe.

Irrésistible Mathieu van der Poel ! Le Néerlandais a une deuxième fois consécutive maté tout le peloton et le Français Julian Alaphilippe pour s’imposer lors de la troisième étape du Tour de Suisse ce mardi, et prendre la tête du classement général.

Dans le duel qui l’oppose au champion du monde, VDP (Alpecin-Fenix) a de nouveau pris le dessus, laissant derrière lui le Français de la Deceuninck-Quick Step lors de son accélération à 300 mètres de l’arrivée. Le Français Christophe Laporte (Cofidis) s’intercale entre les deux coureurs, à la deuxième place de l’étape.

Grâce au jeu des bonifications, van der Poel prend la première place du classement général, une seconde devant Alaphilippe, et quatre devant l’ancien détenteur du maillot jaune, le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ).

Van der Poel et Alaphilippe ont animé la journée

Les deux hommes forts de ce Tour de Suisse ont encore répondu présents et ont animé la course autour des lacs des cantons de Zoug et de Zurich. Au début de la seconde difficulté de la journée, une côte de troisième catégorie à une petite trentaine de kilomètres de l’arrivée, Mathieu van der Poel (Alpecin) a lancé la première banderille depuis le peloton.

Il a emmené dans son effort un groupe d’une dizaine de coureurs, dont le Français Julian Alaphilippe. Le champion du monde a lui même lancé une attaque peu après, scellant le sort du dernier des quatre échappés du début de la course, le Français Rémy Rochas (Cofidis).

Mais son exercice solitaire s’est terminé après une poignée de kilomètres, avec le retour du peloton. Les multiples attaques qui ont suivi, déclenchées par différents coureurs, ont ensuite été contenues. L’Espagnol Ivan Garcia Cortina (Movistar), a notamment compté une grosse dizaine de secondes d’avance jusqu’à deux kilomètres de l’arrivée.

La quatrième étape, au départ de Saint-Urbain et longue de 171 km, s’annonce plus relevée, avec l’ascension d’une difficulté de deuxième catégorie, sur une pente de 7 kilomètres à 4,7% de moyenne, avant une dizaine de kilomètres en descente vers l’arrivée à Gstaad.

LP avec AFP

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-suisse-le-patron-c-est-van-der-poel_AD-202106080418.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.