« Je me sens coupable mais je ne pouvais rien faire d’autre. » Il s’appelle Eddy Lissens et dimanche, ce motard belge de 64 ans fut bien malgré lui l’un des principaux acteurs du 104eme Tour de Flandres. Bref flash-back: il ne reste que 35 kilomètres à parcourir lorsque Julian Alaphilippe, échappé avec Mathieu van der Poel et Wout van Aert, heurte la roue arrière de sa moto. L’accident est spectaculaire. Le néo-champion du monde fait un « soleil » puis se tord de douleur sur le bitume. Le motard s’arrête immédiatement pour prendre des nouvelles du Français, s’excuse à plusieurs reprises. Victime d’une fracture de la main, Alaphilippe est contraint à l’abandon. Il se fera opérer ce lundi. « J’ai été très choqué, confie le motard à Nieuwsblad. Je fais ça depuis 20 ans et ça ne m’est jamais arrivé. »

« Juste de la malchance »

« Fucking motard de merde!!!! », tacle, à chaud, Remco Evenepoel, partenaire d’Alaphilippe sur Twitter. « Je n’ai rien fait d’inhabituel », se défend cet ancien policier à la retraite. L’avance des hommes de tête avait dépassé les 20 secondes. A ce moment-là, j’ai décidé avec la moto de Shimano de me positionner derrière le groupe. On s’est laissé défiler. Pourquoi étions-nous sur la droite de la route? Ceux qui se posent la question n’ont jamais participé à une course de vélo. Je n’ai rien fait d’inhabituel. Ces choses-là se passent 100 fois par course. On a eu juste de la malchance. »

Ce n’est pas l’avis de Patrick Lefevere : « Ce motard du jury n’avait rien à faire là, avait soufflé le patron d’Alaphilippe chez Deceuninck-Quick Step. Sa place n’était pas non plus à l’intérieur du virage mais bien à l’extérieur. Les coureurs prennent toujours la trajectoire la plus courte. » Eddy Lissens lui, se défend d’avoir été mal positionné et rappelle que Julian Alaphilippe parlait à sa radio et n’avait qu’une seule main sur le guidon au moment de l’impact.

« J’ai été la cible des réseaux sociaux dans le monde entier »

Reste que ce motard chevronné est profondément marqué par cet incident de course. « J’envisage d’arrêter, lâche-t-il à Nieuwsblad. J’ai été fort affecté par cette chute. Les blessures d’Alaphilippe sont conséquentes et il a perdu la chance de remporter le Tour des Flandres. Cela me touche beaucoup. Après la course, j’ai été la cible des réseaux sociaux dans le monde entier. Cela m’a blessé profondément. Je me sens coupable même si je ne pouvais rien faire d’autre dans cette situation. »

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-des-flandres-le-motard-qui-a-renverse-alaphilippe-envisage-d-arreter-1993606.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.