Le Maroc a entamé la CAN en Egypte par un succès tardif sur la Namibie (1-0), ce dimanche au Caire. Longtemps muets, les Lions de l’Atlas ont bénéficié d’un coup du sort dans les derniers instants pour l’emporter, sans convaincre.

Difficile de jouer libéré dans la peau du favori… Rares sont d’ailleurs les équipes qui acceptent d’endosser ce rôle, mais Hervé Renard avait, lui, décidé d’assumer ce statut au moment d’aborder la CAN en Egypte. Le costume était-il trop lourd à porter ? Pendant longtemps, le Maroc s’est cassé les dents sur la Namibie pour son entrée en lice ce dimanche au Caire. Et si les Lions de l’Atlas ont fini par l’emporter, le match nul était tout proche (1-0).

Dominateurs mais rarement dangereux, les partenaires d’Hakim Ziyech n’ont que trop peu inquiété le portier adverse. Il y a bien eu cette frappe de Sofiane Boufal à l’heure de jeu, repoussée par Lloyd Kazapua (60e). Le Maroc a finalement pu compter sur un coup de pouce de son adversaire. Lancé à 10 minutes de la fin, le Namibien Itamunua Keimuine a tout changé en concédant d’abord un coup franc lointain que l’attaquant allait ensuite reprendre de la tête dans ses propres filets pour un but gag mais très important (89e).

Cette réalisation malheureuse enlève une belle épine du pied au Maroc. Les Lions de l’Atlas empochent en effet une victoire précieuse dans un groupe D relevé où la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud doivent s’affronter lundi. La contre-performance qui se dessinait aurait compliqué l’avenir dans la CAN de ce fameux favori marocain.

http://www.sports.fr/football/can/articles/un-miracle-sauve-le-maroc-contre-la-namibie-2505971/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.