Wayne Pivac, le sélectionneur du Pays de Galles, a annoncé ce jeudi sa composition pour le choc du Tournoi des VI nations face à la France, samedi (17h45). Un nom était particulièrement attendu par les observateurs: celui de Dan Biggar, bien présent dans le XV titulaire. Le demi d’ouverture de Northampton a pourtant été victime de trois commotions lors des cinq derniers mois, ce qui interroge sur son suivi médical.

Son dernier KO en date remonte à moins de deux semaines, lors de la défaite galloise en Irlande (24-14). Juste après la mi-temps, Biggar avait été sonné par un plaquage. Groggy, il avait échoué au test du protocole commotion et avait logiquement quitté la pelouse de Dublin. De quoi faire renaître une polémique déjà apparue lors de la Coupe du monde, où le n°10 avait été sonné à deux reprises, face à l’Australie (29-25) le 29 septembre puis aux Fidji le 9 octobre (29-17).

Un choix critiqué par Ibanez

Les deux fois, il avait été remplacé en urgence mais avait retrouvé le terrain dès le match suivant. La responsabilité du staff gallois dans le traitement du joueurs est directement questionné par plusieurs personnalités du rugby, dont Raphaël Ibanez. « Nous pourrions nous interroger sur leur demi d’ouverture, qui multiplie les KO et qui passe protocole après protocole auprès de la Fédération galloise », s’est interrogé le manager des Bleus, en conférence de presse.

Le staff du XV du Poireau a affirmé que son joueur avait passé tous les tests sans souci et, après une bonne récupération, était apte à jouer ce week-end. Il aurait même été supervisé par un « expert des commotions », qui aurait fait du bien-être du joueur « sa priorité », a affirmé Pivac en conférence de presse.

Deux changements dans le XV gallois

Le choix d’aligner d’entrée Biggar interroge tout de même, d’autant que les Gallois n’avaient pas été très tendres avec les Bleus par le passé sur ce sujet. En septembre 2019, l’ancien capitaine Sam Warburton affirmait que la France « ne traitait pas les commotions avec sérieux », quelques semaines après une série de décès de joueurs professionnels et amateurs sur des terrains français.

Hormis cette titularisation de Biggar, Pivac a effectué deux changements par rapport à son précédent match, intégrant Ross Moriarty en troisième ligne et Gareth Davies en tant que demi de mêlée. Conséquences directes de ces changements tactiques: Aaron Waiwright et Tomos Williams débuteront sur le banc.

La compo: Halfpenny – North, Tompkins, Parkes, J Adams – (o) Biggar, (m) Davies – Jones, Owens, Lewis – Ball, A W Jones (cap) – Moriarty, Tipuric, Faletau.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/vi-nations-la-compo-du-pays-de-galles-face-aux-bleus-relance-la-polemique-biggar-1861554.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.