Le champion de France castrais s’est parfaitement lancé ce dimanche en s’imposant chez Montpellier (20-25), le finaliste sortant, en clôture de la première journée du Top 14. Décisif sur les trois essais de son équipe, Scott Spedding a réalisé un très gros match. Le CO lui doit également une fière chandelle avec un geste défensif décisif en fin de match.

A lire > Top 14: héroïque en défense, tranchant en attaque, Spedding a dégoûté Montpellier

Christophe Urios, manager du Castres Olympique l’a joué modeste à la fin du match: « On savait que Montpellier avait beaucoup de blessés. Franchement c’était plus facile de jouer à Montpellier que eux de nous recevoir. Ils avaient tout à perdre avec le nombre de blessés qu’ils ont. Il faut faire preuve d’humilité. On a fait un bon match, on a eu de la réussite, on a bien joué mais restons prudents car le chemin est encore très long. »

« On n’est plus champions de rien de tout »

Il enchaîne en parlant de la fameuse malédiction du champion: « Je suis content car cette malédiction du champion, j’en ai plein le cul, c’est nul. Cela ne sert à rien. Elle existe que si tu y crois mais si tu n’y crois pas, elle n’existe pas. C’est pas plus simple pour Toulon, Perpignan, Agen, Pau que pour nous. Ce championnat est tellement dur, si c’est plus dur que ce que l’ont vit actuellement, on va se jeter dans l’océan. Si on se dit tout le temps, on est champion, ça va être dur, on s’en fout, on s’en tape, on n’est plus champions de rien de tout. »

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/video-castres-urios-en-avait-plein-le-cul-de-la-malediction-du-champion-1512188.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.