C’est donc bien un déclic qu’ont vécu les Bleus jeudi contre la Slovénie, en demi-finale du Tournoi de qualification olympique. Menés deux sets à zéro, les joueurs de Laurent Tillie étaient parvenus à s’arracher pour s’imposer en cinq manches.

Mais contre l’Allemagne ce vendredi en finale, il n’y a pas eu débat: les Français s’imposent en trois manches (25-20, 25-20 et 25-23) et décrochent leur billet pour les Jeux olympiques de Tokyo, l’été prochain. Jamais l’équipe de France n’a semblé véritablement mise en danger dans cette rencontre, qui se disputait pourtant à Berlin, avec une maîtrise et un mental sans faille.

« On n’a pas bien joué toute la semaine »

« C’est incroyable. Je n’ai pas les mots, je n’ai pas envie de partir de la salle! Je pourrais rester là des semaines, c’est hallucinant ce qu’on a fait, résume Antoine Brisard sur RMC Sport. Je n’ai pas les mots. Je pense qu’on y a toujours cru mais on savait que ça allait être très compliqué. Le niveau était très relevé. On n’a pas bien joué toute la semaine, on n’a pas fait notre meilleur volley, sauf ce soir. C’était le match rêvé. Je ne sais toujours pas comment on s’est qualifiés hier. »

Ne pas rejouer la désillusion de Rio

Rien à voir avec la veille, si ce n’est le dénouement heureux. Pour la deuxième fois de suite, les volleyeurs tricolores seront au rendez-vous des Jeux olympiques. Avec d’emblée une volonté: laver l’affront de Rio il y a quatre ans, où ils avaient été éliminés dès la phase de poules… malgré leur titre de champions d’Europe sur les épaules.

https://rmcsport.bfmtv.com/volley/volley-les-bleus-qualifies-brillamment-pour-les-jo-de-tokyo-1838744.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.