Quelques jours avant son grand départ d’Irun, la Vuelta dévoile une belle innovation qui sera mise en place dès mardi. Le traditionnel podium signature sera abandonné pour cette édition, au profit d’un test de reconnaissance faciale que devront passer les coureurs chaque matin avant de prendre place sur la ligne de départ.

Movistar dans le coup

« Suite à la situation de crise sanitaire provoquée par la COVID-19, la Vuelta a décidé d’éliminer le processus de signature qui a habituellement lieu au départ de chaque étape, indique le communiqué publié ce vendredi. Pour éviter la manipulation physique du papier et du stylo, cette année, grâce à Movistar, la procédure sera effectuée à l’aide de la technologie de reconnaissance faciale. »

Avant d’être une équipe cycliste, Movistar est un opérateur mobile, et il permettra ainsi « d’identifier les personnes sans contact, en gardant une distance de sécurité ». Il est également précisé que l’algorithme affichera les données du coureur et mesurera la température corporelle, rappelant que les coureurs éviteront ainsi de manipuler un stylo et potentiellement de se transmettre le virus.

Un parcours raccourci

Ce mardi, les 176 partants s’élanceront du Pays basque, en parallèle de la troisième semaine du Tour d’Italie, pour un peu moins de trois semaines de course (réduite à 18 étapes), notamment après l’annulation des étapes portugaises. L’arrivée finale sera jugée à Madrid, le dimanche 8 novembre.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/vuelta-la-reconnaissance-faciale-utilisee-par-mesure-sanitaire-1992330.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.