Arthur, tout d’abord, comment vivez-vous le confinement?

J’ai la chance d’être près de ma famille donc j’en profite. Tout le monde est en bonne santé et c’est le plus important. Après c’est une période un peu compliquée, les journées paraissent parfois longues parfois moins, notamment si tu dors toute la journée (rires). Ensuite j’essaye bien sûr de m’entretenir en suivant les différentes demandes que l’on a pu avoir auprès de nos clubs. Et puis ça fait aussi simplement du bien de se dépenser.

Aviez-vous un programme spécifique à suivre?

On est assez autonome, on a juste eu des demandes pour s’entretenir et pour faire attention à notre alimentation. On se gère un peu comme on veut mais on est en contact avec nos préparateurs physiques pour nous accompagner au mieux et que chacun puisse vivre cette période du mieux possible.

« Le Tournoi? Quelque chose d’extraordinaire »

Pour revenir sur le Tournoi, comment vous avez vécu cette fin un peu précipitée?

On est resté deux jours à Marcoussis ensemble pour bien profiter. On a eu le temps de se dire au revoir, de passer des bons moments ensemble, de débriefer nos matchs, ce début d’aventure et surtout de se projeter.

Disputer trois matchs en tant que titulaire ce n’était pas forcément prévu au début du Tournoi?

C’était vraiment une chouette période, quelque chose d’extraordinaire. C’était une superbe opportunité d’évoluer dans un groupe comme ça, j’ai pris énormément de plaisir. Je me répète c’était vraiment quelque chose de génial.

Réalisiez-vous ce qui se passait pendant cette période ou l’euphorie prenait-elle le dessus?

Je ne voulais pas trop réaliser. Il fallait être performant, répondre aux exigences et rester très concentré. Donc je ne me laissais pas trop submerger par les sentiments. Je voulais apporter le maximum à ce groupe, je suis donc resté le maximum dans ma bulle.

Quel souvenir gardez-vous de votre première sélection contre l’Angleterre?

Je pense que c’est la communion avec les supporters pendant le match et au coup de sifflet final. C’était des moments forts. Quand tu fais le tour du stade avec tes coéquipiers, que tu as la chance de voir tes proches, la joie dans le vestiaire.  C’est un mélange qui rend ce moment inoubliable.

Le maillot du match est-il encadré?

Je ne les ai pas encore trop touchés. Ils sont tous sortis sur les cintres. On va voir ce que l’on va en faire avec mes parents mais je les garde précieusement. Ça évoque beaucoup de choses, c’est un peu des doudous maintenant.

« On en a chié tous ensemble »

Après ce match, vous avez rapidement su que vous débuteriez contre l’Italie, comment vous avez géré la pression?

Cela s’est fait assez naturellement, le staff a mené cela de manière très posée. J’ai appris ma titularisation au moment de l’annonce de l’équipe. Même si j’avais pressenti des choses sur les séances d’entraînement précédentes. Après j’ai été très bien accompagné par le staff, les joueurs et pour des jeunes joueurs comme moi c’est une aubaine.

J’étais assez serein. Après quand le match a commencé, j’ai essayé de me mettre dans les meilleures dispositions, me rattacher à des choses positives qui te font du bien psychologiquement comme pour moi, une bonne montée défensive.

S’il ne fallait garder qu’une image de cette aventure?

Le plaisir que l’on a pris à être ensemble. On en a chié mais on en a chié tous ensemble. Il y avait une vraie joie d’être ensemble.

Participer au Tournoi ce n’était pas une garantie pour vous en janvier, maintenant que vous avez mis le pied dedans vous avez envie de vous inscrire dans la durée?

On est tous des compétiteurs, quand on goûte un super gâteau on a forcément envie d’y regoûter et de revivre ces émotions. Mais cela va forcément passer par des grosses performances en club avec nos différents objectifs.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-arthur-vincent-a-deja-envie-de-regouter-au-gateau-1889084.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.