Ça s’agite en coulisses. Et la laborieuse victoire (25-14) à Rome samedi, en clôture du Tournoi des VI Nations, n’y change rien. Car la copie rendue par les Bleus ces dernières semaines n’a pas été franchement du goût des dirigeants de la Fédération Française de Rugby. A commencer par son président, Bernard Laporte, qui s’active pour tenter de nouvelles solutions. Et un nom revient avec insistance depuis quelques semaines : celui de Fabien Galthié comme indiqué le 14 février.

L’ancien manager de Montpellier et Toulon est une piste de plus en plus crédible. Non pas pour remplacer Jacques Brunel mais bien pour l’épauler. « On le sent un peu seul, un peu perdu », nous dit-on. Fabien Galthié présente plusieurs avantages, dont celui d’être libre et proche de l’actuel sélectionneur. L’ancien demi de mêlée international et capitaine des Bleus intéresse bel et bien la FFR. Galthié, lui, dit que le sujet n’est pas d’actualité. « Vous savez très bien que le téléphone n’a pas sonné! Si j’ai été sollicité? Non il n’y a pas d’actualité, il n’y a pas de sujet sur la question que vous avez posée », a-t-il assuré sur le plateau de Stade 2 dimanche. Pourtant, la réalité est un peu différente.

Réponse dans les deux semaines à venir ?

Sa possible arrivée dans le staff est aujourd’hui une vraie possibilité, comme l’écrit le Midi Olympique et le confirme RMC Sport. S’il n’aurait pas (encore) été directement contacté, plusieurs proches de la FFR et de son président ont tâté le terrain. Mais si cela était le cas, comment fonctionnerait-il notamment avec Jean-Baptiste Elissalde, en charge des lignes arrières ? Il est encore trop tôt pour le dire. « Je l’apprends, avait déclaré Brunel le 19 février dernier, après la raclée en Angleterre, au sujet de cette possible arrivée de Galthié. Vous me dites ça, je ne suis pas au courant. Il n’en a jamais été question. J’ai un staff, il n’en a jamais été question. Je suis bien dans mon staff… »

Bernard Laporte avait alors annoncé que la décision reviendrait à son sélectionneur. Mais la donne a changé au regard des prestations et des résultats des Bleus… Dans les deux semaines à venir, le dossier pourrait évoluer. « Bernard Laporte va bouger même si la France n’a pas perdu en Italie », nous a-t-on indiqué dimanche soir. Brunel et ses adjoints se retrouveront d’ailleurs dans les prochains jours pour débriefer entre eux, au calme, ce Tournoi. Avant de rencontrer leur président ?Et en cas de modification du staff en vue de la Coupe du monde, Fabien Galthié est bien l’option privilégiée même si elle ne fait pas l’unanimité pour le moment à la FFR. Mais le dernier mot reviendra à Bernard Laporte. Celui qui avait choisi de remercier Guy Novès pour le remplacer par Jacques Brunel. 

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-fabien-galthie-une-piste-de-plus-en-plus-chaude-1654430.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.