Le retour de blessure de Romain Ntamack, après deux mois d’absence, pose la question du choix du demi d’ouverture qui va débuter ce samedi à Twickenham face aux Anglais (17h45). Mais selon nos informations, la tendance est à la continuité avec Matthieu Jalibert.

Deux mois d’absence pour une double fracture de la mâchoire, soixante-neuf minutes avec le Stade Toulousain contre Brive et revoici Romain Ntamack au milieu des Bleus pour préparer le déplacement en Angleterre ce samedi dans le Tournoi des Six nations (17h45). Et un choix cornélien pour le sélectionneur Fabien Galthié et ses adjoints, pour trancher entre deux ouvreurs de talent, avec Matthieu Jalibert. En dépit de l’étiquette de numéro un collée dans le dos du Toulousain depuis le début du mandat de ce staff, Romain Ntamack devrait laisser le Bordelais débuter face aux Anglais. C’est la tendance de ce début de semaine à Marcoussis.

Il faut dire que Jalibert s’est installé depuis pas mal de temps en chef d’orchestre de cette équipe, profitant de l’absence de son concurrent. Il y a trois semaines en Irlande, il a enchaîné une cinquième titularisation de rang au poste de demi d’ouverture, après l’Ecosse, l’Italie (au Stade de France), l’Angleterre et à nouveau l’Italie (à Rome). En présentant un bilan plus que correct, que ce soit dans la conduite du jeu ou dans son rôle de buteur (16 coups de pieds sur 19 tentatives, 84% de taux de réussite).

L’exemple de Penaud et Thomas

Après des semaines d’inactivité de l’équipe (quatre au moment du coup d’envoi samedi prochain, 13 joueurs sur les 31 sans aucune minute de jeu depuis), avec ce que cela implique en terme de repères collectifs, et pour ne prendre aucun risque, le staff ne voudrait pas tout chambouler. D’autant que le dernier match en bleu de Ntamack commence à dater : il faut maintenant remonter au 31 octobre face à l’Irlande au Stade de France (victoire 35-27). En parallèle, la situation était la même concernant le poste de trois-quarts aile au début de cette édition 2021 du Tournoi. Damian Penaud, au statut de titulaire mais qui n’avait plus joué en bleu depuis le match en Ecosse en mars 2020, avait patienté sur le banc lors de la victoire en Italie, laissant la place à Teddy Thomas. Avant de débuter en Irlande.

« Damian revient, avec toutes ses qualités, mais c’est très difficile de rentrer dans l’équipe » avait expliqué à l’époque le manager Raphaël Ibanez. Une manière de montrer que rien n’est acquis au sein de ce groupe et qu’il faut aller se chercher les récompenses. Reste à savoir si la présence même de Ntamack dans le groupe pour ce week-end n’est pas remise en cause, menacée par la polyvalence d’Anthony Bouthier, qui peut couvrir les postes d’arrière et de demi d’ouverture. A vérifier lors de l’entraînement « à haute intensité » de ce mercredi matin, un moment toujours riche en indices quant à la composition d’équipe.

WT (avec JFP)

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/tournoi-des-6-nations/xv-de-france-jalibert-plutot-que-ntamack-pour-debuter-face-aux-anglais_AV-202103090471.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.