C’est une grande avancée pour le XV de France alors que le calendrier international est l’objet de discussions intenses. Comme prévu par l’article 9 de World Rugby sur la mise à disposition des internationaux, les Bleus de Fabien Galthié doivent disputer trois matchs lors de la tournée de novembre. Initialement, ces rendez-vous devaient se dérouler contre la Géorgie, l’Australie et l’Afrique du Sud.

Un programme défini bien avant la crise du Covid-19 qui a obligé la Fédération française à revoir ses plans. Un accord aurait notamment été trouvé avec les Fidji, alors que le Japon a également été sondé, ainsi que des nations européennes.

Des situations financières extrêmement compliquées

En parallèle à ces tests de novembre, Charles Ollivon et ses partenaires n’ont toujours pas terminé le Tournoi des VI Nations, avec une ultime rencontre prévue face à l’Irlande, reportée en mars dernier en raison de la pandémie et qui pourrait finalement se disputer le dernier week-end d’octobre (le 31), une semaine après un éventuel tour de chauffe contre l’Ecosse. Autant dire que l’automne sera un nouveau casse-tête pour les clubs français.

Mais selon les informations de RMC Sport, la Ligue Nationale de Rugby devrait faire un geste en raison des situations financières extrêmement compliquées des Fédérations. Exceptionnellement, Paul Goze et les clubs seraient prêts à accepter deux dates supplémentaires, passant ainsi de trois à cinq matchs internationaux cet automne. Les internationaux français seraient donc libérés bien plus longtemps par leurs employeurs.

Ce pas en avant de la LNR intervient dans un contexte de tensions sur le calendrier international. World Rugby devrait d’ailleurs annoncer la semaine prochaine les oppositions des mois à venir. Plusieurs fédérations aimeraient disputer encore davantage de rencontres, avec éventuellement six ou sept dates. Ce que n’accepterait pas les clubs français.

Un groupe de 42 joueurs pour Galthié

La LNR et la FFR ont d’ailleurs échangé cette semaine sur le sujet, à travers une réunion du Comité d’orientation stratégique. « Comme pour tout, on est dans la recherche de compromis, disait Paul Goze dans Sud Ouest en début de semaine avant ce rendez-vous. 2020 est une année particulière. On comprend très bien que la pandémie a mis dans la difficulté un certain nombre de fédérations. On fera des concessions. Entre gens de bonne volonté, on arrivera à trouver des solutions. Mais je distingue cette saison qui est exceptionnelle et le reste du calendrier. Les saisons suivantes ne seront pas les clones de 2020. »

Toujours selon nos informations, le staff des Bleus devraient s’appuyer sur un groupe de 42 joueurs, comme lors du dernier Tournoi des VI Nations, pour préparer leurs matchs. Quatorze joueurs rentreraient en club le jeudi et un groupe de 28 serait mobilisé sur les rencontres. La LNR serait prête à valider ce maintien dans le cadre d’un accord global.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-la-lnr-prete-a-valider-cinq-matchs-1939003.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.