Il n’était pas question de rentrer chez soi, en club, sans avoir croisé la relève. A peine rentré d’Ecosse, où ils se sont imposés 22 à 15, et après trois feuilles de matchs comme le stipule l’accord entre la Fédération française de rugby et la Ligue nationale de rugby, les joueurs du XV de France ont pris le temps de passer le relais aux éléments fraîchement débarqués à Marcoussis. C’était une volonté du staff, comme l’a expliqué le manager Raphaël Ibanez dans une vidéo de la FFR.

« Nous tenions absolument à rassembler l’ensemble du groupe France, c’était une belle opportunité pour féliciter les joueurs de leur victoire d’hier (dimanche). Evidemment, beaucoup d’entre eux vont regagner leur club, mais aussi d’accueillir de nouveaux joueurs, de nouveaux sélectionnés. Certains parmi eux sont déjà capés, d’autres ne le sont pas, mais nous avons bien insisté auprès d’eux sur le fait qu’ils font partie du groupe France. » Sur les images, on a vu les Danty, Neti et Lebel écouter attentivement les discours, notamment le sélectionneur Fabien Galthié répéter les principes de cette équipe affichés sur le mur qui mettent en avant, entre autres, l’identité, le chemin, l’exigence.

« J’ai à 100% confiance en toi, tu le sais »

Car une fois le décor planté (« On est dans une semaine très particulière, on va aller très vite, donc on va essayer de faire simple » a ajouté Ibanez), le capitaine des Bleus Charles Ollivon a dévoilé devant le groupe qui allait lui succéder dans cette tâche: il s’agit de son coéquipier à Toulon, le demi de mêlée Baptiste Serin, qu’il a appelé à ses côtés sous les applaudissements du groupe. « Je voulais que tu sois avec moi avant de dire deux mots, a expliqué Ollivon. Ce groupe, on s’y attache tous ici. Il est hyper important pour nous en tant qu’homme et en tant qu’équipe. Je te transmets le truc, j’ai à cent pour cent confiance en toi tu le sais. »

Puis, en se tournant vers les joueurs, Ollivon d’ajouter: « Ce qui est important, c’est que chaque mec ici ait entièrement confiance en lui aussi. On va lui en demander beaucoup, le staff, les joueurs, Il faut que tout le monde réponde présent pour lui aussi ». Baptiste Serin, 26 ans, 38 sélections, va devenir samedi capitaine des Bleus au sein d’un groupe assez inexpérimenté, qui comporte seize joueurs à zéro sélections sur les 31 retenus et dans lequel les Uini Atonio (32 sélections), Teddy Thomas (20) ou encore Brice Dulin (29) font figures de plus anciens.

« Baptiste évolue à un poste charnière, ajoute Ibanez, avec des responsabilités à prendre sur le terrain. Mais on a aussi estimé que son expérience et son leadership pouvait très bien aider les jeunes joueurs qui vont s’engager cette semaine pour jouer face à l’Italie. Donc ça nous a paru logique et je pense qu’il y avait un véritable symbole dans cette transmission entre les deux capitaines, pour encore une fois renforcer ce sentiment d’appartenance au XV de France. » Les Bleus, en cas de victoire contre l’Italie, se donneraient l’occasion de jouer une « finale » de cette Coupe d’automne des nations le week-end suivant, potentiellement en Angleterre (le dimanche 6 décembre).

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-ollivon-a-passe-le-temoin-a-serin-nouveau-capitaine-des-bleus-2009533.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.