Dans moins d’un an, les Bleus seront à la Coupe du Monde au Japon. D’ici là, chaque quinze et chaque prestation de joueur vont compter. Au petit jeu des forfaits (Atonio, Le Roux, Parra, Fofana, Lamerat) et de la complémentarité, la « compo » qui sera communiquée jeudi pour le test contre l’Afrique du Sud (samedi 21h05), premier des onze matchs pré-Mondial, a donc son importance.

La première information à noter concerne Damian Penaud. Le Clermontois (22 ans) brille à un poste presque nouveau pour lui, celui de trois-quart aile (cinq titularisations contre trois au centre cette saison). Et il va avoir l’occasion de le faire en Bleu, puisqu’il va débuter samedi, à ce poste qu’il n’a jamais occupé en cinq sélections. Il revient après un an d’absence, son dernier match international remontant au 25 novembre 2018 face au Japon (23-23). 

Médard récompensé pour son début de saison

La mode est donc à la polyvalence à Clermont. Cela tombe bien, son coéquipier à Arthur Iturria pourrait lui aussi débuter à l’aile de la troisième ligne samedi. Installé dorénavant à ce poste en club, il a multiplié les bonnes performances. Il est à la lutte avec le Castrais Mathieu Babillot pour commencer la rencontre. Mais à moins d’un pépin physique (il aurait été ménagé ce mercredi lors de l’entraînement collectif), Iturria devrait profiter de son efficacité en touche pour être associé à Lauret et Picamoles en troisième ligne.

Poirot, Maestri, Serin, Lopez et Médard vont aussi endosser un maillot de titulaire. En première ligne, Poirot coiffe d’une courte tête le Rochelais Priso et Gomes Sa profite du forfait d’Atonio, dans un jeu de chaises musicales qui place Slimani sur le banc au détriment de Bamba. Pour Maxime Médard (50 sélections), déjà rappelé en Nouvelle-Zélande en juin, mais à l’aile, c’est la récompense d’un début de saison tonitruant avec le Stade Toulousain. Il pousse même Benjamin Fall, titulaire de la dernière tournée, carrément hors du groupe. L’expérience, les jambes et le pied gauche de Médard ont poussé le staff à le titulariser. 

Fickou va devoir se contenter du banc 

Le « tout Clermont » imaginé il y a peu par le staff concernant la ligne de trois-quarts a lui explosé au gré des forfaits. On était parti sur un Parra, Lopez, Lamerat et Fofana, on aura finalement un Serin, Lopez, Doumayrou et Bastareaud. Et Fickou? Alors qu’il crève l’écran avec le Stade Français depuis le début de saison (6 essais en 7 matchs de Top 14), l’ancien Toulousain va s’asseoir sur le banc.

Fickou est victime de sa polyvalence (il couvrira les postes de trois-quart centre et ailier) et de la relation Basta-Doumayrou (ce dernier plus « passeur ») qu’affectionnerait le staff. Mais sa frustration servira peut-être le XV de France au moment de « coacher » et pourrait apporter du dynamisme en provenance du banc si on y ajoute l’entrée d’Antoine Dupont. Pour le reste, Vahaamahina, ménagé en début de semaine, tiendrait sa place.

L’équipe probable: Médard – Penaud, Bastareaud, Doumayrou, Thomas – Lopez (o), Serin (m) – Iturria (ou Babillot), Picamoles, Lauret – Maestri, Vahaamaahina – Gomes Sa, Guirado, Poirot.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-penaud-medard-iturria-les-infos-compo-face-aux-boks-1561485.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.